Comment nous construisons la presse magazine du futur grâce à Snapchat Discover

"Comment nous construisons la presse magazine quotidienne du futur grâce à Snapchat Discover."
Ecrit par

Je vous propose de revenir sur les raisons qui nous ont poussé, chez melty, à produire notre chaîne sur Snapchat Discover. Cela fait déjà trois semaines, nous sommes ravis, c’est cool. Mais c’est une sacrée aventure…

Entre Snapchat et melty, c’est une longue histoire. Et ce depuis février 2015, où nous avons été le premier média français, sous l’impulsion d’Anthony Lamond, à y créer des contenus pensés et produits pour Snapchat : nos real-time social series. Le lancement de la feature “Stories” a été un vrai déclic pour nous car elle a fait passer Snapchat d’une simple app permettant l’échange de contenus d’utilisateur à utilisateur à une plateforme préfigurant la TV de demain. C’est là que nous avons décidé d’y jouer notre rôle de média, en créant des contenus spécifiquement prévus pour cet usage. Nous avons d’abord relayé certaines des news qu’on trouvait sur nos sites, puis les coulisses des tournages ou des reportages que nous faisions, et enfin nous avons mis au point nos fameuses real-time social series, en proposant à des partenaires de s’y associer, comme AccorHotels sur SnapTrip et Sony ou Lutti sur The Selfie Race.

18 mois après, la donne a encore changé avec l’arrivée de la feature “Discover” en France. Nous regardions bien sûr avec gourmandise les chaînes de nos confrères anglo saxons, en nous demandant ce que nous y ferions si nous avions la chance d’y être un jour. Les jeunes consomment l’actu sous de nombreuses formes, à tout moment, sur de multiples canaux. melty est nativement multicanal, c’est dans son ADN et c’est notre mission d’être partout où ils sont. Nous avons donc suivi de près le développement de Snapchat pour être présent le jour où “Discover” arriverait en France. Ce jour est arrivé, et nous sommes aujourd’hui parmi les huit médias français accessibles.

Le rédac' chef de melty quand on a reçu le "go" de Snapchat

Ce qui différencie notre chaîne Discover des stories que nous publions déjà sur Snapchat, c’est l’éditorialisation. Les stories, c’est de l’actu immédiate, prise sur le vif. Du quasi live. De l’instantané. C’est comme une chaîne d’info en continu. Une chaîne sur Discover en revanche est conçue dans un esprit magazine, avec une temporalité différente. Il faut voir Snapchat Discover comme un kiosque des temps modernes, où les médias proposent des contenus spécifiques à la manière d’un magazine. A l’heure où l’actu est complètement délinéarisée (info en continu, réseaux sociaux, flux de news…), Snapchat Discover prend le contre-pied et offre la possibilité aux médias d’être dans un temps plus long. On y trouve donc des sujets sont plus fouillés qui doivent être mis en scène avec un traitement visuel plus léché, plus original. Il en découle aussi une pression formelle plus forte. En effet, un magazine, c’est un rythme, il doit y avoir un début, une fin. En plus, tout doit être mis en ligne à 6h00 chaque matin.

Mike Horn est encore vivant. Donc il a toujours raison.

Et ça, c’est le plus fun, le plus excitant : être des pionniers et apprendre tous ensemble à maîtriser ces codes, à tester des trucs, des idées, des goodies. Ca me rappelle les débuts de melty, en 2008, quand on testait des sujets, des angles, et qu’on avait des retours immédiats des passionnés qui nous lisaient. On doit aujourd’hui trouver un nouveau moyen de partager les actus de la youth culture et j’aime quand on est dans cette position de pionnier, avec un énorme espace devant nous. Pour l’équipe, il y a une forte exigence, car elle sait que le public de melty est un public d’experts et de passionnés. Et qu’on ne peut se planter sur le moindre détail.

Il nous a fallu mettre en place une rédaction spécifique pour animer notre chaîne Snapchat Discover. Une team de 6 personnes à plein temps dont 3 travaillaient déjà chez melty. 3 ont été recrutées à l’extérieur, pour un métier qui n’existait pas encore ! C’est un mix de journalistes et de visual story tellers. Des gens avec un œil neuf sur melty et l’actu, et surtout qui maîtrisent à 100% la grammaire spécifique de Snapchat (cf. les différents types de Snaps dans les illustrations ci-dessous). D’ailleurs, même si c’est une habitude chez melty, les recrutements étaient axés sur la passion et la faculté d’adaptation puisqu’il faut qu’on invente ensemble un nouveau métier.

Evidemment, l’objectif est de produire du contenu original pour la chaîne. Pas de mettre en ligne tels quels des contenus existants. Bien sûr, nous puisons dans les ressources de tout melty, nous prenons le meilleur de tous nos sites, et le retravaillons spécialement pour alimenter Discover. Comme le dit Olivier Levard, notre directeur des rédactions, nous écrivons une nouvelle page de l’histoire de melty, qui créé une incroyable effervescence au sein de toutes les équipes. Tout le monde est fier que melty ait été choisi par Snapchat et tout le monde est fier de participer à cette nouvelle aventure, mais ce dont on est le plus fier, c’est des centaines de milliers de Snapchatters qui ouvrent notre édition tous les jours et de tous les partenaires qui nous font confiance pour inventer avec eux de nouvelles façons de raconter la youth culture.

Sommaire
Brève
Article vidéo
Article texte
Goodie

Alexandre Malsch (@netmad)

Source : meltygroup - Crédit : meltygroup